Émotion: La colère

par | Oct 2, 2018 | Non classé | 0 commentaires

La colère est une énergie en expansion qui part des viscères et va vers les extrémités des membres. Elle se traduit par des mouvements des pieds et des mains ou par des intensités du regard. Si la colère n’a pas le droit de se décharger, elle reste au stade de la tension dans les viscères et la personne a des maux de ventre ou des maux de reins (plein le dos). Elle peut aussi se traduire par des tensions dans les grands muscles des bras et des jambes. Si la décharge ne peut se faire, la personne peut être en stress corporel pendant des années.

La colère est liée, le plus souvent, à la perte (personne, objet, idée, territoire) et au sentiment d’injustice.

Décharger la colère contre cette perte ou cette injustice à un rythme naturel permet à la séquence de se réaliser : charge normale, tension non douloureuse, décharge acceptable socialement (colère utile, dosée) et retour au calme.

On distingue la « colère blanche », froide, sourde, contenue et la « colère noire » ou rouge, explosive d’après la couleur de la face du sujet. Quand la colère est dirigée contre soi-même, la personne se sent déprimée, passive, sans énergie, comme écrasée.

(Photo : Holly Allen)