Stress: Les trois phases

par | Oct 2, 2018 | Non classé | 0 commentaires

  • phase d’alarme
  • phase de résistance
  • phase d’épuisement :
    • problèmes physiques : insomnie ou hypersomnie sans repos réel, maux de tête, brûlures d’estomac, mal de dos souvent accompagnés d’abus de tabac, d’alcool ou de médicaments
    • problèmes de fonctionnement du système intellectuel : réflexion, mémoire et concentration sont affectées, la créativité est réduite. La personne se sent surchargée, la tête pleine. Elle a tendance à remettre à plus tard ce qu’elle a à faire.
    • de la vie sociale à la solitude : peu à peu, la personne se coupe des autres et devient solitaire. Elle a une attitude négative vis-à-vis des autres. Elle devient cynique, se détache de son environnement et se retrouve seule.
    • épuisement du système émotionnel : les réactions émotionnelles deviennent disproportionnées par rapport à l’événement. La personne n’ose plus s’affirmer. Elle a les nerfs “à fleur de peau” : colères ou larmes à tous propos, ou bien l’émotion est refoulée : tout lui est égal.
    • perte du système de valeur personnelle : un sentiment de vide et d’inutilité se crée peu à peu. L’individu perd peu à peu les normes et les critères qui structurent son système de valeur. Les buts poursuivis deviennent confus ou disparaissent. Sa vie n’a plus de raison d’être. Il y a risque de dépression.

La permanence des symptômes témoignent d’un état de stress dont la persistance peut amener une pathologie caractérisée : ulcère de l’estomac, hypertension artérielle, infarctus, dépression nerveuse.

(Photo : GE Healthcare)